Partagez | 
 

 — C O N T E X T E —

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Man in the High Castle
Compte Fondateur


Messages : 18
Date d'inscription : 07/10/2016

MessageSujet: — C O N T E X T E —   Ven 7 Oct - 21:39


Contexte
& Indications générales
15 Février 1933, Miami, Floride

      L’homme se redressa lentement, cérémonieusement, comme si tout ne tenait qu’à ce seul mouvement. C’était là le point en lequel tout convergeait; du reste, la tension était telle que la chaise de métal sur laquelle il se tenait sembla elle-même plier sous son poids. Guiseppe Zangara était un homme nerveux, de petite taille, à l’esprit que beaucoup de ses fréquentations disaient torturé. Or en cet instant il se sentait plus que jamais maître de lui-même, alors que sa main serrait l’arme avec vigueur, l'extirpant de sa veste délavée. C’était un calibre .32, une petite chose en somme. Mais une petite chose qui allait vraisemblablement mettre un terme à ses douleurs et sa haine viscérales.

      À 50 mètres de là, dans la voiture présidentielle, Franklin Delano Roosevelt échangeait une poignée de main amicale avec Anton Joseph Cermak, élu maire de Chicago en 1931. Le discours avait été, bref, léger, chaleureux et la foule elle-même butinait paisiblement contre les barrières de sécurités, telle un paisible essaim d'abeilles. Difficile de deviner ce qu'il allait advenir. Zangara leva son bras armé et, avant que son voisin, affolé, ne puisse réagir, il tira. Une balle. Le trente-deuxième président des États-Unis mourut ce jour-là. "Sacré veinard" en dit-on plus tard. Il faut dire que la tournure des choses ne valut pas, pour beaucoup, la peine d'être vécue.

I hope very much to be able to come down here next winter and t o see all of you and to have another wonderful ten days or two weeks in Florida Waters.
President-elect Roosevelt.


▶︎ Le 15 Février 1933, la tentative d'assassinat par Guiseppe Zangara, un anarchiste italien naturalisé américain, du président Roosevelt se solde par un succès. Les conséquences sont décisives. L'Arsenal de la Démocratie n'a jamais vu le jour, la Grande Dépression n'a cessé de sévir, et les États-Unis se sont toujours refusés à participer à l'effort de guerre des Alliés contre l'Axe.




21 Novembre 1947, Washington DC

      La guerre touchait à son terme, et ce n'était pas là un terme des plus réjouissants. Les rides se creusaient d'interférences anxieuses et souvent, même, affolées. Les vivres manquaient, l'ennemi approchait. Dollie Marbleson se hâta en resserrant le col de son manteau en intimant à son fils, Timothy, de presser le pas. Carence en vitamines. Il n'y avait là rien d'étonnant. Cela faisait plusieurs semaines que les conserves étaient la principale source d'alimentation pour la plupart des ménages américains. La jeune mère sursauta lorsque l'alarme ce déclencha, tandis que Timothy se pressait contre ses jambes, manquant de les faire tomber tous deux. Dollie ne prit pas même le temps de jeter au ciel un regard anxieux, elle poussa sans ménagement et sans réfléchir son fils dans une rue plus abritée et s'y engouffra à sa suite, bousculée de toute part par les autres passants. «Maman ? » s'enquit le petit en levant la tête. Dollie le serra contre elle et lui caressa les cheveux sans répondre. D'autres passants ne semblaient pas si atterrés; l'habitude était là, après tout. Dollie, elle, espérait secrètement qu'ils seraient là suffisamment à l'abris.

      Près de 9 500 mètres dans les airs, le Grashüpfer 359 avançait sûrement en direction de la capitale Nord-Américaine. À son bord, quatre passagers: un pilote, Stephan Aschenberner, ses deux co-pilotes, Fritz Fehrembach et  Lorenz Jobke, et le Heisenberg device, véritable monstre d'énergie et de technologie. Des centaines de main s'étaient affairées pour le confectionner et c'était sans peine que la technologie américaine avait été doublée. Dans peu de temps, cet engin assurerait la victoire aux puissances de l'Axe. Le ciel était clair, les conditions, optimales, l'ordre fut donné, et la bombe, d'une pression de doigt, fut larguée.


▶︎ Le Heisenberg Device explosa à près de 600 m du sol, au-dessus du National Hall. Ses dégâts furent incommensurables, emportant près de 300 500 vies sous ses souffles incandescents, 95 456 autres dans ses conséquences. Le traumatisme et l'effet de surprise escomptés, la défaite des Alliés sur tous les autres continents ainsi que la débâcle générale que traversaient alors les États-Unis permirent au Grand Reich et au Japon impérial d'envahir le territoire de ces derniers. Par la suite, les deux puissances victorieuses se sont accordées, lors de la Conférence de Denver, le 13 Février 1948, pour se partager les nouvelles terres conquises selon le schéma suivant:




Sur la côte Ouest, le Japon impérial a établi les États Pacifiques Japonais, tandis que l'Est de États-Unis a été annexé par le Grand Reich allemand. Entre ces deux extrémités, la zone neutre s'étend le long des Montagnes Rocheuses et n'est soumise au joug ni de l'une, ni de l'autre des puissances, entre lesquelles elle fait figure de "zone tampon".



Dernière édition par Admin le Ven 7 Oct - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tmithc-rpg.forumactif.com
 
— C O N T E X T E —
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Man in the High Castle — RPG ::  :: mode d'emploi.-
Sauter vers: